La vie, une quête… #Réflexion


A la recherche de soi…

Je crois qu’on sait tous au fond, ce que nous aimons, ce qui nous intéresse, ce que nous voulons vraiment faire. Mais nous ne l’assumons pas toujours, alors on tourne en rond car la société et ses attentes veulent nous voir faire « de grandes choses » Sans compter le fameux système français très élitiste et cette nouvelle réforme des masters.

Parfois on écoute plus la voix de notre égo et de notre fameuse prétention à « vouloir être quelqu’un à tout prix » mais j’ai appris cette année, qu’il y a du bon à faire partie de ces invisibles qui font, entre eux-mêmes et leur cœur, au mieux. Ce ne sont pas les diplômes qui font de vous ce que vous êtes, mais c’est vous en votre essence, en ce que vous renfermez de buts et de croyances, sur vous, au sujet du monde qui change la donne.

Combien de penseurs, de littéraires et de philosophes ont-ils changé le monde ? Et combien d’énarques n’ont fait que le bouffer jusqu’à la moelle?

Je retiens de cette année que la seule certitude que l’on peut avoir (mis à part celle relevant du Divin) c’est que le monde est par définition instable et que tout change. Nous changeons, nous évoluons, nos besoins et nos attentes ne seront plus les mêmes. Mais nos âmes elles, auront toujours cette vibration spéciale, qui si elle est bien abreuvée par la spiritualité peut resplendir.

Cette vie est éphémère et tout passera. A notre mort, ce ne sera pas nos diplômes, ni notre argent, ni notre statut qui nous sauveront. Mais seulement les sourires que l’on a fait naître au cœur des gens.

Je retiens de cette année que nous sommes là, exactement là où nous devons être et nulle part ailleurs. Et tout ce qui nous arrive, absolument tout, n’est pas ce que nous voulons, mais ce dont nous avons besoin pour évoluer (même si on en bave oui oui !)

Je retiens de cette année que l’Homme ne sait se focaliser que sur ce qu’il veut et ce qu’il n’a pas. Mais qu’il oublie souvent toutes les belles choses qu’il a déjà et qui font partie de sa vie.

Je retiens de cette année que le chemin ne finira pas à l’issue d’un master ou d’une thèse, mais la vie, c’est le chemin. (Merci au Grand Chibani Confucius)

Je retiens qu’il faut être fort pour assumer ses convictions et que mine de rien, croire en ses rêves, c’est fatiguant à la longue car cela exige tout de nous.

Je retiens enfin que c’est au cœur de nos batailles que l’on rencontre de belles âmes et que l’on se découvre soi-même un peu plus. Ecoutons nos intuitions, elles ont beaucoup à nous apprendre. Et vivons par nous-même, pour nous-même au lieu de dépendre des attentes de Perlinpinpin.
Personne ne portera jamais les mêmes chaussures que vous.
Et à chacun ses baskets pour marcher ou courir, à son rythme ! ♥

Radjaa Ab

Publicités

4 réflexions sur “La vie, une quête… #Réflexion

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s