Stratégie de Choc, Naomi Klein #Politique


Dans le cadre d’une préparation à un concours, j’effectue plusieurs recherches sur les théories des systèmes politiques. Je partage avec vous l’une des théories que j’ai découvertes. La Stratégie de Choc de Naomi Klein.

Un économiste ? Friedman. Une époque ? Les années 1960. Un lieu ? US, université de Chicago. Une idée ? Privatiser l’économie de l’état pour engranger les poches des oligarques et enrober le tout sous couvert de démocratie ultralibéralisme.

C’est ainsi que du Chili, en passant par l’Argentine, en profitant du soutien de la Dame de Fer puis de la chute de l’ex-URSS, on arriva, par une simple idée théorisée, soutenue par les pouvoirs militaires américains à faire passer des dictatures communistes à des « démocraties capitalistes » Constat ? Des écarts de richesses énormes et des guerres légitimées au nom de rien. Après la guerre ‘pour la démocratie’ on réprime des bastions tout entiers de civils où en Irak par exemple 70% des arrestations sont arbitraires. Les Etats-Unis développent un réel marché de sécurité intérieure et bombardent Bagdad avec une puissance destructrice « presque comparable à celle d’Hiroshima. »

Ensuite, il faut ramener les populations au calme, ainsi, une privatisation pour le bien du redressement économique est nécessaire. 1er choc de la guerre, 2nd choc par l’économie. Et enfin, quand il n’y a plus de raison de faire la guerre ‘chez nous’ et que Moscou devient l’une des villes les plus fournies en hommes d’affaires milliardaires alors que la mafia russe atteint son apogée en 80’s. Il faut paralyser les populations pour éviter qu’elles ne demandent leurs droits, vous savez, le revers de ce capitalisme libéral. A ce moment Roosevelt dira aux syndicats travailleurs « vous voulez vraiment plus de droits sociaux? Allez dans la rue pour que je vous entende! »

Depuis, 11 septembre, enfin, choc des civilisations instituées par la terreur. Alors que cela faisait plus de 30 ans que la mascarade des Chicago Boys remodelait l’équilibre économique mondial, on nous sort, un peu de nulle part ‘comme par magie’ le problème du terrorisme islamiste. Alors soyons clairs : le terrorisme existe depuis belle lurette, il ne s’est pas réveillé en 2000 et puis qui sont les cibles de ces terroristes « islamistes » en premier lieu ? Les musulmans eux-mêmes! Moyen-orient détruit ? Puits de pétrole à gogo. Irak égorgée ? Ils avaient le meilleur système éducatif de la région à l’époque, ça aurait pu en inspirer d’autres… La Syrie ? Du gaz.

Alors qu’on se pose les bonnes questions, qu’on oriente nos réflexions plus loin que le bout de son nez et on comprendra peut-être que les flux sont diversifiés, que les acteurs sont privés et donc moins repérables, les enjeux sont multiples et les répercussions, souvent, humainement dégueulasses.

Le plus important ce ne sont pas les expériences que vous vivez, mais là où elles vous emmènent et la personne que vous devenez après les avoir vécues… Vous voulez plus d’infos sur la théorie soulevée plus haut ? Cherchez à Naomi Klein, Stratégie de Choc. Critiquable, mais ô combien intéressante. #ItMakeSenseInAWay

Publicités

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s