Spécificités Culinaires #A l’Heure Chinoise


Comme promis voici un article qui traite de la nourriture chinoise. Mention spéciale à Cocainolivre. 🙂 Il serait naïf de croire que l’on peut traiter de la nourriture chinoise en seulement un article car il y a autant de spécialités qu’il y a de villes et de régions en Chine. Pour ma part, je mentionnerai ici seulement ce que j’ai découvert sur place. Et n’étant allée qu’à Pékin, j’ai seulement testé les spécialités de la capitale ainsi que celles de canton. Grâce à l’une de mes amies chinoises que j’affectionne là-bas, qui est avocate et chinoise d’origine cantonaise.

S’il est bien connu que les chinois mangent du riz et des nouilles, on oublie de préciser qu’ils ne sont pas du tout cuisinés de la même façon que chez nous. La base du repas est certes la même partout en Chine: riz gluant et nouilles sautées. Mais la garniture, la façon de cuire les nouilles et le riz ainsi que les épices diffèrent énormément.

IMG_20160710_143258.jpg

Géographie culinaire

Au Sud de la Chine les plats sont plus épicés et l’on préfère le riz aux nouilles. Il y a encore plusieurs spécificités mais je ne les connais pas et je ne retrouve plus mon cours sur la nourriture chinoise qu’on avait eu. Mais comme la carte de métro perdue, je finirais bien par retrouver tout ça. Oh effluves de la belle pékinoise, ne t’envolent point.

Les repas à la chinoise & Comparaison avec nos habitudes à la française.

Petit déjeuner sucré/salé

On ne peut pas vraiment parler de repas typiques car comme je l’ai mentionné plus haut, il y a autant de variétés et de plats qu’il y a de villes et de régions en Chine. Ainsi, les exemples cités proviennent directement de mon quotidien sur place et ne sont en aucun cas la représentation générale du régime à la chinoise.

Au petit déjeuner, pas de café ou de chocolat chaud, ni même de céréales. Mais plutôt un menu plutôt diététique avec du Jiu et des Baozi.

img_20151008_070636

Le Jiu est le reste d’eau provenant de l’ébullition du riz. Quand on fait cuire du riz, on le fait bouillir dans l’eau chaude, c’est connu, je ne vous apprends rien. Et bien les chinois gardent ce reste d’eau et le boivent le matin. J’avoue que le goût n’est pas forcément plaisant puisqu’il ne s’agit que d’eau chaude avec de légères effluves de riz, mais c’est vraiment efficace pour la digestion.

Si vous n’aimez pas le Jiu, il y a toujours possibilité de prendre du thé, de l’eau chaude seule ou bien du lait de soja/d’amandes.

Côté aliments plus consistants, vous avez le choix entre des gâteaux sucrés qui ressemblent à des galettes au miel ou aux oeufs. Mais je n’en prenais jamais car cela ressemble un peu à nos petits gâteaux arabes. Et si vous voulez jouer un peu plus la carte chinoise, il y a les fameux Baozi. Ce sont des petits pains, soit à la pâte cuite et dorée ou bien à l’aspect un peu cru que l’on peut manger au naturel avec ou sans farce à l’intérieur (carottes, petits légumes…)

Déjeuner et dîner

En boisson pour accompagner le tout vous trouverez toujours de l’eau chaude et du thé. Et pour les personnes qui boivent, il existe toute une série de marques de bières chinoises dîtes ‘Pijiu’ Il n’existe pas de vin chinois à proprement parler car le vin est importé d’autres pays étrangers et est considéré comme une boisson ‘de luxe’

Quant aux plats de résistance chinois : ils sont très variables et vous pouvez trouver toutes les recettes et variantes sur ce site réalisé par une chinoise spécialiste et reconnue dans son domaine. J’ai bien sûr déjà mentionné le riz et les nouilles mais il ne faut pas oublier la célèbre fondue chinoise.

IMG_20160402_141032.jpg

Salade de fruits avec tomates, fruit du dragon, pommes et bananes. Et plats épicés avec pommes de terre, poivrons trois couleurs, sauce très très piquante et oignons+épices chinoises. Avec au centre une spécialité du Yunnan cuisinée par un ami : herbes et boulettes de viande. Toutes les photos présentes dans mes articles #A l’Heure Chinoise ont été prises lors de mon voyage.

Suite au défilé des plats de résistance, on passe au dessert mais ce n’est pas systématique. Il s’agit en général de fruits. Et parfois, lors d’occasions spéciales/fêtes on achète de la pâtisserie française pour marquer l’événement.

Quelques habitudes à la chinoise :

  • On mange avec des baguettes. L’usage des couverts n’est pas interdit mais il reste marginal. Vous pouvez toujours en demander au restaurant ou chez des amis mais cela est en général à éviter. Au mieux on vous trouvera adorable et puis de toute manière les étrangers mettent toujours un peu de temps avant de s’adapter. 😀
  • Les chinois mangent tout le temps et pourtant ils sont minces. De plus, les portions servies sont très copieuses. Rien à voir avec le style bourgeois à la française qui vous décore deux frites avec trois gouttes de sauce blanche en se plaçant trois étoiles sur le classement top-chef. Bien sûr, comme partout il existe des chinois plus ou moins enrobés mais ce n’est pas le cas de la majorité. Je pense que cela s’explique par leur métabolisme. Ainsi que part le fait que même s’ils mangent tout le temps, leur grignotage reste un peu plus sain que nos bonbons, chocolats et gâteaux à gogo. Enfin, le pain ne fait pas parti de leur alimentation quotidienne alors ça réduit directement le risque d’une prise de poids. C’est d’ailleurs le pain qui m’avait le plus manqué sur place. On peut trouver des baguettes ou du pain de mie, mais ça reste différent de nos habitudes à la française.
  • De grands plats sont servis sur la table et chacun se sert dans un bol en se servant des baguettes. Il m’a fallu deux mois pour ne plus me ridiculiser en utilisant les baguettes. #maladresse Heureusement, on trouvait ça plus mignon qu’autre chose. #Humour
  • La nourriture chinoise est délicieuse bien que très huileuse. C’est le principal inconvénient.
  • Dans les us chinoises, plus vous faîtes de bruit en mangeant plus cela souligne votre degré de contentement. Ainsi les gens là-bas mangent en faisant un bruit monstre. Surtout quand il s’agit de nouilles… Il m’est arrivé plusieurs fois de ‘dabao’ (repas à emporter) exprès parce que les gens faisaient trop de bruit. #TropSensible.
  • Enfin, il est convenu de ne jamais finir son assiette et de laisser toujours un peu de fond de nourriture pour montrer que l’on est rasassié.

IMG_20151010_191043.jpg

J’espère que cet article a attisé votre curiosité. je crois que c’est tout ce qui me vient à l’esprit pour l’instant. N’hésitez pas à commenter pour poser des questions ou faire des remarques/propositions de sujets sur la Chine. Que voudriez-vous savoir? 😀

Publicités

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s