Ecrire ? C’est cool ! Agir, c’est mieux : ma mission de vie


Comme promis dans l’article publié sur l’importance de donner du sens à sa vie, je vous publie ici ma vision concernant ma mission de vie potentielle. Je dis potentielle car elle n’est en aucun cas définitive et étant donné notre évolution humaine, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer et ce qu’on peut découvrir de nouveau demain. Comme le disait je ne sais plus qui « la seule chose que je sais, c’est que je ne sais rien »

J’ai toujours eu trop d’idées et de dispersion, c’était ce qu’on me reprochaient les professeurs : de me compliquer la vie et d’être « hors cadre » Enfin je le retranscris comme cela mais ils étaient sympa quand même 🙂 Mention spéciale à mon prof de primaire M Longval – j’ai une très bonne mémoire – qui m’avait beaucoup marqué ! Comme s’il allait me lire 😀 Anyway, cette tendance a être trop dispersée dans mes pensées en a résulté très tôt, ce besoin viscéral d’écrire tout le temps. Quand j’écris c’est comme si je rangeai mes idées en les mettant à plat et c’est directement beaucoup plus clair. Avec des niveaux de clarté/lucidité différents dépendamment du contexte dans lequel j’écris. Ce que je veux dire donc c’est qu’écrire c’est cool, c’est génial, inspirant, gratifiant, bref awesome. Mais je pense que quand on a un talent, il faut l’exploiter et le mettre au service des autres. C’est en ce sens que même si ma mission de vie est sans doute floue pour l’instant, je sais qu’elle sera liée à cette capacité que j’ai là. 

Ensuite, je voulais préciser qu’écrire c’est cool, mais agir et mettre en pratique mes écrits, c’est beaucoup plus compliqué. Si je pratiquais tout ce que je vous écrivais, ma vie serait à l’image de mes rêves et à la hauteur de mes pensées. Et ça serait merveilleux ! Sauf que ce n’est pas le cas. Par souci de transparence donc je vous précise que ce qui caractérise ma mission de vie ne relève que du domaine de la volonté. Mais au stade de l’action, je suis actuellement en train de faire travail de titan sur moi-même pour pratiquer cela. Parce que sachez qu’écrire c’est un peu pareil que les personnes spécialisées en art de la rhétorique. Parler c’est beau, écrire c’est artistique, mais on peut parler pendant des heures, écrire pendant des siècles et pourtant ne rien faire de concret.

Et depuis longtemps, les idées et émotions évoluaient alors que dans mes actions, je n’étais pas du tout au même rythme. Sauf quand j’étais en Chine et c’est en partie cela qui avait rendu mon expérience là-bas extraordinaire. A croire qu’il faut que je me retrouve seule sans attaches et face à l’inconnu pour me bouger. Consternant. Et puis comme je l’ai lu quelque part « en théorie, il n’y a pas de différence entre la théorie et la pratique. Mais en pratique il y en a une » Donc je me lance et je m’engage à tenir tout d’abord mes promesses d’écriture concernant les divers articles que j’ai déjà prévu et puis de faire ce que je me suis promise de faire, au quotidien et concrètement. Et ça commence tout de suite. Réponses aux questions sur la mission de vie :

1- Quelle vie je veux ? 

Une vie inspirante et intéressante. Riche en émotions, apprentissage, évolutions et améliorations.

2-Qui suis-je ?

Question très vaste. Je suis une jeune fille de 21 ans en devenir. Avec pleins d’idées, des appartenances multiples, avec des facettes plurielles et un moi finalement, après bien longtemps, enfin, apprécié, estimé, revalorisé, protégé et respecté.

2- Qui je veux devenir ?

Comme je l’avais précisé dans un autre article, on ne peut finalement pas devenir quelqu’un d’autre. On est ce qu’on est, avec notre âme, corps, esprit, coeur, qualités, défauts, vécu, émotions et bref tous nos bagages que l’on se trimballe bon gré malgré avec soi. Ses rêves et ses cauchemars aussi. Enfin, je resterai moi-même mais je veux devenir une version améliorée de moi-même. Et cette version ne sera jamais installée car l’on a toujours moyen de s’améliorer. C’est comme tendre vers un plus l’infini mais sans jamais l’attendre vous voyez la quête ? Elle est très longue.

3- Qu’est-ce-que j’apporte aux gens ? Qu’elle valeur ajoutée je sème chaque jour autour de moi ? 

Pour trouver sa mission de vie et les rêves profonds que l’on veut réaliser, il est important de d’abord se connaître. C’est comme un entrepreneur qui voudrait monter sa boite mais qui a une personnalité instable : comment avoir les épaules alors pour porter son projet avec conviction s’il n’est même pas ancré dans sa propre identité? Et comme je l’ai lu quelque part, nos défauts ne sont que les versants plus sombres de nos qualités. Alors je pense que j’apporte aux gens de l’écoute, de la compréhension. Je suis quelqu’un de très empathique émotionnellement, de curieux, qui est capable de voir les bons côtés dans à peu près toutes les situations. Je m’intéresse à peu près tout et j’ai le souci de vouloir toujours faire au mieux. Et avec ces qualités/capacités là, j’ai aussi leurs versants sombres respectifs : mon empathie émotionnelle et hypersensibilité peuvent me perdre et me faire du mal en intériorisant des situations/vibrations qui ne me concernent pas, mon optimisme naturel peut m’empêcher de voir la réalité du terrain, ma volonté de perfectionnisme peut vite devenir chiante quand j’en deviens une vraie maniaque du contrôle. Et enfin, le fait que je m’intéresse à peu près tout, me ralenti au niveau professionnel vu que je ne sais même plus vers quel master me tourner l’an prochain. Prof de français, journalisme, manager d’équipes, écrivain, médiatrice interculturelle/événementielle, interprète de conférence…

3- Qu’est-ce-qui me donne envie de me lever le matin?

Ecrire, manger, lire, découvrir et partager. (Dans cet ordre 🙂 

4- Qu’est-ce-que j’adore faire pour moi et les autres sans efforts et que je pourrais donner sans compter ?

J’aime donner de l’attention et me soucier vraiment de ce que les gens me racontent. J’aime part dessus tout observer l’Humain et le voir dans toute son entité. Cela rejoint aussi ma capacité « à sentir » les gens dans ce qu’ils dégagent. Je ne sais pas trop comment l’expliquer, je sais que ça peut vous paraître étrange. En gros je suis en mesure après quelques observations et conversations de savoir ce qu’est une personne, pas ses besoins par contre, juste ce qu’elle est. Une chose que je peux donner sans compter ? De l’amour et de l’attention sincère à tout ce qui m’entoure.

5- Qu’est-ce-qui vous interpelle dans la vie ?

Tout ce qui est vrai, qui suscite des émotions et qui sort des sentiers battus/banalité humaine.

6- Qu’est-ce-qui vous donne des frissons ?

J’ai beaucoup d’émotion à l’écoute de discours de leaders avant les guerres et aussi quand on évoque l’enfance, l’innocence. On peut dire que les deux choses qui m’attirent dans une oeuvre sont : l’amour et le rapport au pouvoir.

7- Quelles personnalités ou figures vous inspirent ?

Au niveau spirituel, Mohammad Ibn Abdellah. Au niveau culturel et d’actualité, beaucoup d’admiration pour les femmes fortes comme Rosa Parks, JK Rowling, Tahareh Mafi et Yasmin Mogahed. Aussi Cédric Beau, David Laroche pour le développement personnel.

8- Qu’est-ce-qui dans les situations difficiles, vous donne l’énergie de vous dépasser ?

Je crois que c’est le seul aspect positif de mon côté têtu. Quand je m’engage dans quelque chose, je lâche difficilement l’affaire. Et je me dis que non je ne lâcherai rien et que je ne capitulerai pas. Pas tant d’avoir essayé tous les moyens à ma disposition. On est juste responsables de nos efforts, jamais des résultats. Et puis j’ai aussi mon côté de femme résistante qui va même jusqu’à se dire que c’est pas normal si dans une situation il n’y a rien à combattre. C’est dire T_T Heureusement, ça change 🙂

9- Quel message souhaiterais-je laisser à l’humanité ? 

Si je devais mourir ce soir et qu’il ne me resterai pas beaucoup à vivre alors je vous dirais ceci : rien n’est insurmontable. Absolument rien, sauf peut-être la mort. Ne désespérez jamais, gardez un espoir lucide et réaliste. Cette vie est courte, elle ne vaut la peine de s’embrouiller avec les gens et de se faire du mal. Prenez soin de tout ce qu’il y a autour de vous, des personnes, des choses, tout. Apprenez l’indulgence, l’ouverture de paradigmes, il y a tant de choses à apprendre. Et surtout, le plus important, aimez de la bonne manière, à sa juste valeur, chaque personne qui passe par votre chemin et accordez-lui toute votre attention. Aimez de toutes vos forces, il n’y a que l’amour qui soit inépuisable. Détournez-vous du regard des gens, il y aura toujours des insatisfaits. Faîtes ce qui vous fait du bien sans blesser les autres, soyez le plus juste possible envers vous-même. Remerciez, souriez, pleurez, baignez-vous de vos émotions et celles toutes autour. Ne lâchez rien, battez-vous pour ce que vous êtes, ce que vous voulez, pour ceux que vous aimez, et à chaque seconde, survivez !

Publicités

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s