Impressions #Poème


Impression de ne pas appartenir à ce monde,

Impression de m’être soudain trouvée et réveillée, 

Révélée à moi-même, dédoublée en soi-même,

Les richesses et la célébrité de ce monde, n’importent peu,

La seule chose qui compte c’est d’exister un tant soi peu,

J’ai l’impression de flotter dans le présent,

Ballottée par le temps.

Ce temps qui passe, cet ami qui jamais ne se lasse,

Et moi qui me prélasse, entre ces mains, 

Prisonnière, de ce-que-l-on-doit-faire

Esprit rebelle, incompris ou même immatériel,

Parler et écrire pour se rassurer,

Agir et lire pour se réconforter,

Cette vie me paraît si longue, loin de mes rêves, insaisissables.

Mais elle me paraît si courte à tes côtés, ô esprit errant aux alentours,

Insatiable et enchanté.

Publicités

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s