L’amour est don de soi


Qu’il soit partagé ou morcelé, qu’il soit savouré ou inespéré, parlons de l’amour, ce bel inconnu dont tout le monde parle et que personne ne comprend vraiment…

Je n’ai jamais compris comment les gens font pour toucher le coeur d’une personne, pour partager son univers, entrer dans son monde, se connecter à son âme, s’en imprégner et en sortir après quelques semaines pour refaire l’effort, mine de rien, de reconstruire une autre histoire, avec un autre quelqu’un.

Comme si l’on pouvait changer de compagnon de route, comme de chemise. Comme si la danse des corps ne servait qu’à assouvir une pulsion passagère, pour combler un vide solitaire. Je n’ai jamais compris comment font les gens pour être touchés et être aussi proches, pour ensuite s’en détacher, s’en lasser et s’en détourner. L’être humain n’est pas un paquet cadeau que l’on déballe, que l’on met à nu pour ensuite aller par simple curiosité, en acheter un plus joli, d’apparence.

Chaque être est un trésor. Et même si je ne prétends pas connaître l’amour. Et je ne prétendrais plus jamais connaître quelque chose d’ailleurs. Je le conçois et en observant tout autour de moi, il me drape, comme un linceul, trop fragile pour être vil et trop soyeux pour être souillé.

J’ai fini par comprendre que l’amour au sens profond réside d’abord dans le don de soi. Un don de soi volontaire, un peu fou, désintéressé, rejeté ou refoulé, simulé ou délivré en toute honnêteté.

Le don de soi est le plus beau cadeau qu’une personne puisse vous offrir. Il faut savoir le reconnaître, en restant ouvert aux vibrations envoyées par la création. Il faut savoir dépasser sa peur et en prendre soin. Le don de soi est fait d’équilibre entre le donner et le recevoir. On ne choisit pas nos émotions et le coeur a certes ses propres raisons, que la raison ne comprendra sans doute jamais.

Mais on peut choisir comment se placer face à nos émotions, en prendre conscience et à les accepter. Etre sage et avancer. On peut apprendre à être reconnaissant envers ceux et celles qui ont eu le courage de dépasser leurs peurs et de sortir de leur caverne d’égoïsme. A ceux et celles qui nous ont offert, pour un temps, pour un laps d’espace minime, infini à travers l’abîme, ce don de soi fabuleux, cet élan courageux.

Prendre soin de ses émotions, c’est avant tout accepter d’être dépassé par elles.

Prendre soin de soi, c’est prendre conscience de sa vulnérabilité, qui fait de vous une femme, un homme, un humain.

Et enfin, prendre soin de l’autre, c’est accepter de lui donner le choix, de vous faire du mal ou du bien, de partir ou de rester, de vous chérir ou de vous négliger. Accepter de recevoir c’est beau, mais accepter de donner pour vraiment échanger, c’est là le commencement d’un réel voyage vers l’inconnu. L’amour est un don de soi infini, inépuisable si l’on apprend avec le temps et l’expérience, à l’écoute de son cœur et à la lumière de son âme, a en prendre soin.

Publicités

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s