My Dark Dwell #Déambulations


On se perd de vue, On s’oublie soi-même. Parce que dans la nuit et face aux péripéties de la vie. On oublie. L’humain est bon joueur à ce jeu : tantôt tri sélectif, parfois maladif… Oh le Doux sédatif !

Parce qu’il faut arrêter de se mentir. Toucher le fond, voir le taudis et le bazar, se dire qu’on fait partie de tout ce foutoir, ça fait du bien. Il y a une certaine complaisance à se sentir à la ramasse. Parce qu’on sait que cet état qui nous tracasse, qui nous met en loques, est stimulant, comme des vagues ou du sable mouvant.

Alors il faut se réveiller, se retrouver, renouer avec ce que l’on est, dépasser la pression. Boire la mélancolie et puis la recracher, se relever, la narguer. Faire un coucou du haut du puits, lécher ses plaies et avancer. Dans la nuit, dans la vie, parce qu’il y a une limite à tout.

Se laisser aller aux tréfonds de la caverne de son esprit, emprisonnés, dans les méandres de nos pensées. Oui, la belle rumination mentale, peut être fatale, loin de la masturbation cérébrale, ça peut engendrer un black-out total.

Sans lanternes rassurantes, alors que les parois de cette sombre caverne, sont ruisselantes. Poisseuses de pluie, de suie, de sang et de vomi.

Mes poèmes sont bien sombres aujourd’hui, mais j’adore ça. Et puis on en est rendus là,  Xerya, Claudia… Perdues, oubliées, pour mieux venir me retrouver.

Because we all have sweet dreams that keep us alive, I am not a quiter and I will fight everything to find my place, my stability, my own asylum. Until last minute of breath I want to cry my love for humanity, Even if many people are still looking for more dignity, I know that I am nothing But I just want to be and we not necessarly need to be useful by doing something grateful. 

Sometimes, the first way to be happier is just to be yourself.

Parce que toucher le fond, permet de sentir à quel point on est perdus. Et à quel point le chemin, l’ascension, sera comme un marathon. J’ai trop parlé de chaines, de démons et de haine. On change de disque ? Appelez nos amis les squelettes, c’est bientôt Halloween. On met de la bonne musique classique ? Ou du Queen ?

Non, c’est dépassé, alors on sort le métal et on se déhanche sur l’estrade pour que la douleur brille, pétille, brûle et transcende. Pour une fois, on touche le fond. Complètement, sans culpabilité. Tombez, tombez, personne ne vous rattrapera, chers amis. Explorez votre caverne et mettez à nu vos peurs en arrachant à coups de canines acérées, toutes les tumeurs.

Je vous le promets, vous en ressortirez meilleurs. Parce qu’on ne nous apprend rien, il n’y a pas de notice à suivre, juste des rêves à en crever et à poursuivre. Et une vie, à vivre. C’est ma stratégie, factice. Oh petit supplice ? Allons accompagnez-moi, tombez, explorez, dénichez vos blessures, vos peurs, vos morsures. Rien n’est insurmontable.

Et si on ne s’introspecte pas soi-même maintenant. Alors je vous le jure, le diable se logera dans votre ombre. Vous paralysera et Dame Dépression, vous passera la bague, définitive et fatale, au doigt. Tombez, écorchez mais n’oubliez pas. Qu’une belle et douce lueur d’espoir, vous attend là-bas. Il suffit juste de sortir du trou. De cette merde qui nous inonde jusqu’au cou. Vomir ses tripes, ses peurs existentielles, qui ne sont finalement, qu’immatérielles

Mettez tout à plat, vos cauchemars, vos pensées parasites, vos combats. De nettoyer tout ça, à coup d’encre, ça marche pour moi, Ecrire c’est guérir. Et on verra bien, ce qui se passera, quand l’espoir réapparaîtra.

Because Sweet Dreams Are Made of This
Who am I to disagree?

I travel the world
And the seven seas
Everybody’s looking for something.

Some of them want to use you
Some of them want to get used by you
Some of them want to abuse you
Some of them want to be abused.

Hold your head up
Keep your head up, movin’ on.

Publicités

3 réflexions sur “My Dark Dwell #Déambulations

  1. Pingback: Reprise du blog avec la rentrée ! | Les Réflexions de Radjaa

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s