Xerya Rouge #Poème Sanglant


Reprise du grand ménage de printemps sur le blog, c’est à dire que j’ai enfin trouvé le temps et le courage d’aller dans la partie « Brouillons » qui comptabilise 75 articles depuis 3 ans. Alors en parallèle de nouvelles idées d’articles, j’ai pour objectif de finir la publication de ces 75 articles le plus tôt possible, pour ne plus avoir de Brouillons en attente et commencer de nouveaux projets.tranquillement 🙂  Poème spécial écrit il y a quelques mois. Je ne sais pas si vous vous souvenez du concept « poésies musicales » mais cela le rejoint un peu. D’où les répétitions de certains vers qui peuvent être apparentés à des refrains/anaphores.

Style assez étrange assorti à la mélodie écoutée mais qui ne ressemble pas vraiment à mon style de poésie habituelle. Je trouve que la syntaxe manque d’harmonie, elle est comme entrecoupée. Imaginez que chaque vers est comme une goutte de pluie glacée qui vous tombe dessus, cela paraîtra sans doute plus fluide à lire… Juste pour les images, l’émotion et l’imagination … Note sur le sujet aussi : juste le reflet de ma fascination pour le sombre et le morbide, pas de quoi s’alarmer. Bonne lecture !  🙂

Xerya Rouge

Douleur lancinante, âme sanguinolente,
Gouttes de sang, et perte de sens,
Larmes illusoires,
De la vie, des déboires, 

Murmurer le passé,
Chuchoter les chimères, oublier les galères,

Douleur lancinante, âme sanguinolente,
Loques ambiantes, décharnées et pendantes,
Gouttes de sang, combat à mener sur le front,
Front prostré, peurs carabinées,

Goûtes la suie,
Le souffre, torsadé à la pluie,
Souffle de vie,
Renaissance des ténèbres,

Ténèbres profondes, voix d’outre-tombe,
Douleur faisant prendre conscience de la vie,
Ne pas oublier les chaînes,
Se délester du fardeau, de la haine,

S’élever en haut, là-bas, plus loin,
Où le sang, la vie, le temps,
Ne sont plus rien.
Dans cette longue quête

Quête de la vie, des flots qui se déversent,
En torrents, renaissant à l’infini.

Douleur lancinante
Et âme sanguinolente.
Souffle de vie,
Renaissance,
Larmes,

Gouttes de pluie et de suie,
Voix murmurées, chuchotées, déchirées, décharnées, 

Esprits rendus,
Annihilés ou bien saugrenus ?
Perdus dans l’abîme,
Bloqués entre deux mondes,

Dans le vortex abyssal du temps,
Car la quête n’est pas finie, 
Un fond d’espoir subsiste,
Même si les ténèbres, n’existent pas, sans la lumière.

Douleurs lancinantes,
Et âmes sanguinolentes.

Radjaa

Publicités

6 réflexions sur “Xerya Rouge #Poème Sanglant

  1. je suis assez nulle en poésie mais le rythme, la musique que l’on entend en lisant (à voix haute) ton poème me plaisent beaucoup en tout cas 🙂 Bon courage pour le dépoussiérage

        • Il faut se lancer, souvent j’ai la flemme de commencer un nouvel article, pourtant ce n’est pas l’envie qui manque. Alors je me force pour écrire les premières lignes, et à partir de la 5ème ligne, tout va tout seul ! Un proverbe disait « l’énergie vient en travaillant » donc courage 🙂 (et je veux bien le lien de ton blog-fiction aussi)

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s