La Mort #Poème


Poème écrit il y a longtemps. Datant de ma période gothico-dépressive du collège, en classe de 5ème. En faisant du tri, je l’ai retrouvé dans l’un de mes nombreux carnets d’écriture. Il me trottait dans la tête depuis alors je le partage avec vous. Pas de quoi s’alarmer, le thème me tient à coeur et puis je trouve que l’on ne parle pas assez de ce sujet en société. Sûrement une sorte de tabou que l’on évite d’aborder par appréhension et peur. Mais comme le disait Hermione « Taire le nom de la chose elle-même, n’en fait qu’amplifier la peur. » Je partagerais aussi un autre poème qui date de la même époque dans un prochain article. Et puis je garderai le reste de mes carnets d’écriture pour un projet littéraire plus conséquent et important que le blog. Mystère mystère 🙂

La Mort.

Elle arrive subitement.

Personne n’échappe à elle, malheureusement.

Ce ne sont que cris et pleurs … C’est le malheur !

Les funérailles commencent et, les éclairs tranchants comme une lance,

Foudroient tous ceux qui avancent.

Le mort quant à lui, sourit car une douce pluie l’ensevelit.

Son âme est partie dans une joie infinie.

Voici une mort sans agonie ni souffrance.

Pour une personne pieuse en l’occurrence.

Radjaa

Publicités

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s