Quels ingrédients pour une bonne romance en littérature ? #Tuzo de l’Instant


Sur les pétales de rose d’une nouvelle aventure.. J’ai été contactée par un membre de la maison d’édition Kusoma (Voir leur site pour plus d’infos) pour faire partie du juré du concours de nouvelles « le Tuzo de l’instant » Ils m’ont contacté car ils cherchaient une blogueuse pour varier leur équipe après avoir lu mon article sur les Cinquante Nuances de Grey, ils ont été conquis. Vous ne l’avez pas lu ? C’est ici. 😀

Concrètement, faire partie de ce juré, c’est quoi ?

Cela consiste à lire et critiquer une dizaine de nouvelles (chacune entre 8 à 10 pages environ) Il faut renvoyer les textes annotés avant le 15 mars. Je suis vraiment ravie de faire partie de cette équipe parce que ça m’a permis de faire de nouvelles rencontres, de lire gratuitement à distance (pratique quand on ne trouve pas grand chose à lire en Chine^^) Et c’est une manière astucieuse de renouer avec mon genre littéraire favori qu’est la romance (avec la S.F. s’entend)

Il fut un temps où je ne lisais que des romans à l’eau de rose, j’en avais fait le tour et cela m’avait « gavée. » Vous voyez, c’est comme quand on mange trop de bonbons ou de chocolat, après un moment, on en fait une overdose.

240_F_77972262_2Cwodi3zn25n3W9x7cYQleikTgkEECf6

C’était pareil pour les romans guimauve. Ceci explique mon dégoût pour les mièvreries dégoulinantes de gnangnantisme et surtout pas réalistes pour un sou. Alors ce projet en partenariat avec la maison d’édition, m’a permis de renouer avec mon côté romantique : les textes présentés et lus sont à la hauteur même si certains sortent du lot et pas en positif ! D’où l’objet de cet article aujourd’hui, après avoir eu une vision plus réaliste et mature de la romance telle qu’elle est présentée en littérature, on peut se poser plusieurs questions.

Qu’est-ce-qui fait qu’une romance est réussie ? Quelles attentes ont les lectrices en se plongeant dans ce genre d’histoires (souvent loin des contes de fées) ? En quoi la romance en littérature reflète-t-elle dans une certaine mesure les attentes des femmes dans notre société actuelle ? Voilà les questionnements principaux qui feront la trame de cet article. Pour le reste, je ne sais pas où mon esprit farfelu, finira par me mener^^

Notes et précisions :

1- Cet article parle bien de romance en littérature donc fictive. Attendre ce genre d’ingrédients dans la vraie vie, n’est sans doute pas impossible (j’aime pas ce mot) mais reste quand même UTOPIQUE. Donc oui, on est fleur-bleue les filles, mais au moment de l’atterrissage du retour en pleine réalité, il faudra bien attacher sa ceinture 😀

2- Même si je suis d’accord avec tout ce que j’écris (encore heureux, sinon pourquoi écrire ?) Les idées qui suivent  ne viennent pas toutes de moi. C’est le résumé de plusieurs témoignages. Merci d’ailleurs aux personnes concernées !

240_F_99277822_tAqYymDpq8uRcsoi1f3a1slHBpxlkJRU

Avant de parler des ingrédients magiques, on va un peu déblayer le terrain. On parle de romance, romantique …

Mais une question, c’est quoi l’amour pour vous ?

  • « L’amour est un feu dévorant qui circule parmi la glace sans la faire fondre. »
  • « C’est quasiment un contenant et non un contenu. On y met ce que l’on veut. »
  • « Je ne sais même pas à quoi cela ressemble réellement. Je pourrai débiter des choses purement littéraires comme dire que l’amour c’est l’amitié, c’est le partage, c’est « envers et contre tout ». Une bonne dose de stupidité, 100% de confiance, un feu dévorant pour certains et une voie lactée pour d’autres. »
  • « L’amour ? Chacun en a sa propre perception et définition. »
  • « L’amour, c’est l’imaginaire dans le réel. C’est un peu d’émotion, un peu de sentiment et surtout beaucoup de folie. »

Dans ce genre de sujets, il n’y a pas de mauvaises ou de bonnes réponses. A mon avis, l‘amour, c’est une émotion qui, perdurant dans le temps, se transforme en sentiment. Il peut y avoir ensuite la volonté commune d’être ensemble et de faire des projets communs. On cherche chez l’autre quelque chose de vrai, qui nous fait sentir à notre place, qui nous intrigue.

Je ne dirais pas quelqu’un qui nous complète parce que je pense que c’est une illusion de la société de nous faire sentir que l’on sera heureux et complets, seulement en compagnie de notre « âme-sœur. » Comme si nous étions incomplets dès la naissance et qu’il faudrait à tout prix aller à la conquête de la pièce manquante. Mais à quoi bon ? Et si ceci n’était qu’un mythe ? Pourquoi perdre son temps à chercher quelque chose d’incertain ?

stock-photo-bears-in-love-s-embrace-sitting-in-front-of-a-window-173757914

A mon avis, les réponses viendront d’elles-mêmes le moment venu et il y a d’autres quêtes à mener … Le bonheur, il faut d’abord le chercher et le trouver en soi. La spiritualité, peut apporter beaucoup … Alors n’attendez personne pour être heureux ! Vous devez d’abord marcher par vous-même pour ensuite, peut-être, retrouver quelqu’un, sur votre chemin, qui vous accompagnera jusqu’à la fin.

On veut aussi se réfugier pour éviter la solitude à long terme. Avoir quelqu’un avec qui tout partager. Après, il existe plusieurs formes et types d’amour. L’amour-passion, le coup de foudre, les fixettes, avoir le béguin pour quelqu’un, être amoureux, avoir de l’affection pour quelqu’un … cf mon article sur Crush pour plus d’info 🙂 A mon sens, chacun aime et l’exprime à sa manière. Mais il faut quand même éviter quelques écueils comme la dépendance affective et l’idéalisation sinon cela peut devenir très malsain. 

Après avoir partagé ma vision des choses sur l’amour, on passe au vif du sujet: les ingrédients pour une histoire d’amour réussie ?

stock-photo-desk-of-wood-with-mark-of-heart-in-flour-221165041

1- Des personnages au caractère bien trempé. Stop aux clichés et stéréotypes revus et relus. Cela me rappelle quand je lisais des fanfictions draymione et que les caractères des personnages de base n’étaient pas du tout respectés. Avec une pseudo-Hermione beni-oui-oui et un Drago pas mystérieux pour un gallion.  #Facepalm

Un personnage masculin idéal ? Un homme suffisamment touché par la vie pour être brisé et torturé mais sans en faire des masses. Pas besoin de le rafistoler quand même non mais. Au revoir M. Grey, candidat suivant please ? Je crois que les filles en général aiment bien ce genre de personnages Bad Boy car elles se sentent en sécurité, si le héros a déjà fait face à d’horribles choses, il sera plus a même de les protéger. Logique. Aussi, peut-être que cela rajoute un côté mystérieux et inaccessible qui peut fasciner. Enfin, explication suivante, l’envie presque maternelle qu’à une femme de vouloir protéger ceux qu’elle aime.

Or il est plus aisé de protéger quelqu’un qui en a besoin et qui est en détresse que quelqu’un de tout guilleret. Sûrement aussi, les filles ont peur des histoires sans énergie, du plan-plan… Un bonheur sans risques et aventures en somme. Alors on s’imagine souvent qu’un beau brun ténébreux, ça fera toujours l’affaire. Sado-maso ces filles cherchant des histoires compliquées non ? Comme le dit Norman « Et pourquoi les blonds et roux ténébreux, on n’en parle pas ? »

12108047_124715757885639_1870924179531119177_n

Un homme aussi fin observateur, sans être manipulateur, à l’écoute et charismatique, avec une vraie personnalité et qui a du répondant. Sinon il n’y a aucun intérêt. Dire oui à tout, c’est très ennuyeux. A mon avis, ce que dégage une personne est plus important que son physique d’où je n’inclus aucune description physique sur mes personnages idéaux masculin et féminin fictifs ^^

Un personnage féminin idéal ? Une femme indépendante affectivement tout en étant sensible. Qui sait être à l’écoute de soi et des autres. Ayant un fort caractère, qui sait s’imposer, ayant confiance en elle, de l’assurance. Maligne et pleine d’esprit. Elle doit donc savoir ce qu’elle veut et se donner les moyens de l’avoir. Déterminée qui n’est soumise qu’à son propre arbitre. Parce que bon, les nunuches qui disent oui à tout de peur de perdre leur homme, on repassera hein merci, AU REVOIR.

femme_fatale_by_anneke_necrophyle-d4tmfyn

La belle héroïne fragile qui ressemble a un mannequin Victoria’s Secret mais en est – quelle surprise – inconsciente… Le héros grand- musclé- de mauvaise humeur- les sourcils froncés-torturé-par-un-passé-mouvementé et qui arrive sur son fringant destrier ( un coupé sport ou une berline rutilante XXIe siècle oblige) pour sauver notre petite héroïne en détresse… Been there, done that. Où sont les héroïnes pas belles et les héros pas riches et pas mystérieux pour un sou ?

2- Une intrigue réaliste et originale. Aimer n’est pas un combat, c’est quelque chose qui se fait naturellement. Mais prendre conscience de cet amour et en prendre soin, c’est tout autre chose. Alors les intrigues complexes, bien ficelées, aux enjeux multiples sont de mise. Avec quand même un peu d’humour et de légèreté pour enrober le tout. J’aime bien aussi les histoires qui exploitent l’amour sous différents angles, à différentes échelles, degrés et intensités. (Amour, attirance intellectuelle, spirituelle, physique …)

L’Amour facile n’a aucun charme. C’est comme une femme sans chichis; c’est niais et inintéressant.

3- Lire c’est s’évader mais aussi vivre par procuration. Alors il faut que l’histoire fasse un minimum sensation et ressentir que les personnages vivent quelque chose. Sentir dans le style d’écriture, la passion. Celle de l’auteur pour son écrit et celle des personnages entre eux.

4- Et ils vécurent heureux et eurent pleins d’enfants, sérieusement ? Cette idée fixée et engluée dans la tête des enfants, que tout finira de toute façon bien, n’est pas réaliste. Il y a des histoires qui n’ont pas eu le temps de commencer, des personnages qui n’ont pas pu se rencontrer … Et puis les fins malheureuses ou dramatiques, ne sont pas toujours synonymes d’histoires dénuées de valeur. Au contraire, il y a parfois, des entraves à l’amour telles que le temps, la guerre, la maladie, la distance. Il y a des fins mystérieuses et inachevées … Et ceci ne diminue en rien la beauté de l’histoire.

10868149_10205979943723698_2721889102288143712_n

Il n’y a qu’à voir et observer l’histoire de Mina et du Comte. L’amour par-delà la mort et les âges, les mythes et les mirages, le bien et le mal. C’était ma note vamp’ de l’article, Je range mes crocs, tout de suite 🙂  Aussi, cette note sur une fin certainement heureuse couronnée d’une robe blanche est trompeuse. Le mariage n’est pas la fin de l’histoire. Mais c’est un début, une construction et un renouveau. Non pas une fin en soi. Ce n’est pas non plus un conte de fée reposant et bien tranquille mais plutôt une maison en pain d’épices à construire et solidifier chaque jour. Avec la sorcière de Hansel et Gretel offerte en prime : P

Conclusion ?

240_F_70081185_uJkwS9gcNdDbOJLsqUJsmthlMZmYzjdk

Les ingrédients que je trouve nécessaires pour une romance réussie. Du peps, une héroïne forte s’il-vous-plait. Les neuneu vous pouvez rester au SPA à revoir votre manucure, on vous appellera. Un personnage masculin protecteur, mystérieux et intriguant dans sa complexité mais pas trop. Torturé mais pas non plus jusqu’à en devenir égoïste et inaccessible. En résumé, des personnages charismatiques, auprès desquels on peut s’identifier.

Une psychologie développée et analyse des rapports humains qui permet de mieux nous comprendre soi-même. Qui fasse réfléchir sur de nouvelles perspectives tout en nous permettant d’évoluer. Des émotions, des péripéties, de nouvelles choses. Je veux qu’un livre me parle et me prenne aux tripes (en mal ou en bien) sinon à quoi bon lire ?

De la sensualité suggérée et bien amenée aussi, quelque chose d’ardent et de la passion. Il y en a marre des romans arlequin qui se vendent à gogo avec des couvertures vulgaires où la femme fatale idéale porte des menottes et soupire « frappez-moi ! » Ridiculous. Enfin, un amour réaliste où il faut batailler des deux côtés.

C’est bien beau tout ça, cela fait rêver … Mais, concrètement, quelles lectures conseiller ?

Des titres … J’aime beaucoup Dracula, l’amour dans le sang, par delà le temps et les âges. Jane Austen aussi avec Orgueils et Préjugés. Après j’ai lu tellement de bouquins, que je ne saurai dire avec précision, quels titres m’ont marquée. Il ne reste que les émotions éprouvées, les titres eux, sont oubliés dans mes carnets de notes.

Mais un roman qui a comblé avec précision toutes mes attentes, autant sur le plan esthétique que sur le fond : Comment se débarrasser d’un vampire amoureux ? de Beth Fantaskey.

comment-se-debarrasser-d-un-vampire-amoureux-48224-250-400

Et un autre titre marquant avec une psychologie poussée et intrigante de personnages attachants : Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer. (Merci de ranger vos préjugés, rien à voir avec Twilight haha) Dans le même registre, mon genre favori de prédilection : un mélange de SF, d’action et de romance : la bit-lit. Mes deux titres préférés de tous les temps : Succubus Blues de Richelle Mead et Maeve Regan de Marika Gallman. 

Rajoutez sur votre liste, toute la série (pour les plus jeunes^^) des Meg Cabot, Cathy Cassidy et de l’accro au Shopping  … 🙂 

J’espère que cet article vous a plu ! Je me suis bien amusée, encore une fois ^^

Radjaa

Lectures conseillées par d’autres …

  • Succubus blues, Richelle Mead
  • Maeve Regan, Marika Gallman
  • Vaudace, Leilaji Marmelade
  • Dragon Bound, Thea Harrison
  • Entre deux âmes, Delly
  • Orgeuil et préjugés, Jane Austen
  • Hannah, Paul Loup Sulitzer
  • Fifty shades of Grey, James
  • La première histoire de ce que Sam veut
  • Nos étoiles contraires, John Green
  • A Thousand Splendid Suns, Khaled Hosseini
  • Les Frasques d’Ebinto
  • Entretien avec un vampire, Anne Rice
  • Dracula, Stoker
  • Les âmes vagabondes, Meyer
  • Comment se débarrasser d’un vampire amoureux ? Fantaskey
  • L’accro au shopping, Sophie Kinsella
  • Meg cabot et Cathy Cassidy
Publicités

4 réflexions sur “Quels ingrédients pour une bonne romance en littérature ? #Tuzo de l’Instant

  1. Je suis d’accord avec les points que tu évoques et j’ai beaucoup aimé également Les âmes vagabondes qui sors totalement de ce qu’elle à fait avec Twilight mais qui prouve qu’elle peut faire autre chose et le faire très bien =)

  2. Pingback: C’est le 1er je balance tout épisode 2 – Les notes de Grâce M.

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s