Entre deux mondes #Poème


Entre moi-même et mes penchants,

Entre toi et les autres te happant,

Qui pompent ta liberté, comme les vampires, ta vitalité,

N’oublie pas que tu n’es pas seule,

D’autres, sont là, cachés, perdus ou emmitouflés,

Dans un pan d’espoir motivé et de solitude bien trouvée,

Entre deux mondes je suis,

Entre la France et la Chine,

Entre la maison chaleureuse et l’hôtel vide,

Entre mes rêves perdus et la réalité accrue,

Entre combats à mener, énergie débordante, qui ronge, qui éponge et qui songe,

Et débats à justifier,

Entre le temps ou l’espace, il faut faire des choix ou atteindre l’extase,

Pour retomber, se faire mal, et mieux se relever, 

Toujours et encore,

Dans les cercles de la vie.

Ne laisse plus l’histoire se répéter, et tes souffrances se réanimer,

N’aie plus peur de mettre un terme à ce qui te déplaît,

Fait de ta vie, ce que tu veux qu’elle devienne,

Car elle t’appartient et personne,

N’a rien a y redire.

Aux vipères et aux serpents, il suffit un seau de feu glacé,

Aux langues trop pimentées, un espace infini, où oublier, ce qui n’est plus conscient,

Prendre de la hauteur,

Échapper aux tensions,

Au pressions,

Loin des lésions, qui craquelle, se morcellent,

Des commotions qui laissent des cicatrices,

Tracées dans le sang, dans l’espace, à travers le temps.

Nos chaînes existent, à la limite de notre esprit.

Publicités

2 réflexions sur “Entre deux mondes #Poème

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s