Oseras-tu vivre l’aventure de ta vie ? – Breath Of Life – Réflexion Musicale


Petite réflexion musicale  …

J’avais découvert Florence + The Machine la première fois via l’un des films de la Saga Twilight, Heavy on your arms était devenue l’une de mes chansons préférées ! Ensuite, j’ai cru reconnaître la voix du groupe et le style à travers un thème musical qui revenait dans le film The Hobbit quand Thorin apparaît (je ne sais plus dans quel film s’était) Et hier, j’ai découvert la version officielle et je me rends compte que cette chanson, je l’avais déjà écoutée dans le film Blanche Neige et le Chasseur. J’aime beaucoup le timbre de voix de la chanteuse qui s’impose, un air torturé contrasté avec des chœurs enjoués. Du tout en ressort une certaine maturité. Ressentis qui se font rares ces temps car l’on cherche plus à vendre en se jouant des gens qu’à exprimer de réelles émotions …

Tout ceci m’a amené à une réflexion, en écoutant les paroles en anglais : 

I was looking for a breath of a life
For a little touch of heavenly light
But all the choirs in my head sang no oh oh oh

Cette première strophe nous parle d’une personne qui cherche à redonner vie à son quotidien, elle cherche à vivre pleinement. L’air, le sentiment, de liberté qui s’en dégage nous rappelle l’expression « mordre la vie à pleines dents »
Cependant, certaines voix dans la tête murmurent et ne veulent pas de ce renouveau  … Pourquoi a-t-on peur du changement ? 
Parce que le changement nous fait sortir de notre zone de confort, parce qu’il estompe le passé pour mieux dessiner l’avenir, et parce que le renouveau, reprendre de l’air, faire une pause et changer ce qui nous ne plaît pas dans la vie, demande une volonté de fer et une énergie positive importante ! Ainsi, énormément de personnes insatisfaites, ne veulent pas changer. Elles ne se donnent pas le moyen de vivre heureuses.
Ceci me fait penser à l’insatisfaction humaine universelle : on peut vivre des choses extraordinaires mais on n’en savoure le goût qu’une fois passées. D’où l’importance de vivre dans l’instant présent. Certes une phrase qui parait cliché mais qui a ça nécessité !
Combien de fois, vous vous êtes pris la tête à cause d’une situation qui n’a jamais eu lieu ? Surtout si vous faites partie de la catégorie « spécimen féminin » ou l’art de se faire des films et de se compliquer la vie …

 

To get a dream of life again
A little vision of the start and the end

La citation qui précède montre combien il est important d’avoir des rêves : pourquoi vivre une vie « médiocre » ou « passable » si l’on a les moyens d’en vivre une extraordinaire ? Une amie me racontait quelque chose de pertinent : tu peux vivre une vie banale, avoir une place « banale » dans la société, une famille « banale » et puis mourir sans laisser de traces … Mais à quoi bon vivre, si c’est pour le faire de façon banale ?

But I needed one more touch
Another taste of heavenly rush
And I believe, I believe it’s so oh oh oh

Ensuite, le terme utilisé ici est « believe » que l’on traduit souvent par « croire » Je trouve que la retranscription du sens en français est appauvrie, car en anglais « believe » a un degré plus élevé que « croire » Donc il est important d’avoir des rêves, mais pour les concrétiser, il faut non pas seulement y croire, mais avoir la certitude que nous sommes capables de les atteindre !

Whose side am I on? Whose side am I?
Whose side am I on? Whose side am I?

J’aime beaucoup ce moment là de la chanson qui nous questionne, qui suis-je vraiment ? Quel  aspect de « moi » suis-je le plus ? Chacun de nous est composé de multiples facettes, angles, temps émotionnels, qui font ce que nous sommes  : un tout unique. Reste à savoir quel aspect de ta personnalité tu choisis de dominer et quels aspects choisis-tu de dévoiler … Je n’irai pas jusqu’à parler de  la bipolarité (qui est une maladie) ou encore du fait d’être lunatique (qui est un état comportemental) ni même du fameux combat ancestral entre le bien et le mal … Mais en chacun de nous résident des tensions, des contradictions, et il faut puiser notre force pour pouvoir trouver un équilibre entre notre volonté propre, la faisabilité de nos rêves et leur réalisation.

And the fever began to spread,  From my heart down to my legs
But the room is so quiet, oh oh oh oh

And although I wasn’t losing my mind
It was a chorus so sublime
But the room is so quiet, oh oh oh

Enfin, en parlant de tensions intérieures, il est ironique de constater que nous pouvons nous mettre dans tous nos états possibles, mais le fait est que personne mis à part nous-même, ne s’en rendra compte vraiment : le monde ne s’arrêtera pas de tourner pour autant. Ironique ou pour le moins cynique de remarquer que par exemple, les sentiments de solitudes sont souvent éprouvés alors même que l’on est entourés de monde. (Cf Théorie des Foules) Dans le cadre de la chanson c’est l’inverse : B.N. (Blanche-Neige pour info haha) se retrouve enfermée dans sa tour et ses pensées risquent de la rendre folle (surtout si elle ne se décide pas de s’enfuir et pense pouvoir attendre jusqu’à Mathusalem un prince qui ne viendra jamais #ViveLeChasseur haha)

Je conclus en disant aussi que les pensées les plus personnelles, sont en fait, les plus universelles. On pense souvent que l’on est seul dans notre galère mais si on dialogue réellement avec l’autre (en prenant le temps d’écouter et non pas d’entendre seulement ce que nous voulons entendre) on apprendrait /résoudrait beaucoup plus de choses !

Arrêtons de nous prendre pour le centre du monde, de nous mettre des bâtons dans les roues, donnons-nous l’occasion de rêver, de vivre et d’être heureux ! Osez ! La vie est question d’occasions et d’opportunités !

Blogesquement Vôtre !

Ameth

Publicités

4 réflexions sur “Oseras-tu vivre l’aventure de ta vie ? – Breath Of Life – Réflexion Musicale

  1. Coucou ,

    Moi aussi j’adore Florence+the machine. J’avoue une préférénce pour l’album Cérémonial que le dernier opus mais y’a des titres tellement planant aussi c’est pourquoi j’adore…

    Pour en revenir a l’analyse de ce titre tu as parfaitement raison. et le sentiment de solitude interieur alors qu’on est entouré physiquement cela me connait. Quand on a vécu une adolescence de rejet parce qu’on avait pas le physique adequat (j’ai cumulé etre grosse, les taches de rousseur et les lunettes, heureusement que j’étais pas encore rousse mais juste les reflets j’étais bonne pour le bucher sinon!) On a des souffrances, des blessures qui nous font mal mais qui nous forge et qui sont communes a d’autres personnes dans notre cas dont on s’entoure sans forcement le savoir puisque certains exprimes leurs tourments et d’autres les refoulent. Les gens de mêmes compositions s’attirent généralement…. En tout cas pour vivre heureux ne vivons pas cachés, osons vivre malgré tous les batons dans les roues que la vies nous impose. Ce n’est pas facile on doute souvent, on veut baisser les bras parfois mais cela vaut parait il le coup…

    • Merci pour ton commentaire !
      C’est vrai que c’est pas toujours facile … ça me rappelle mes premières années de collège … (solitaire et rêveuse avec une tendance dépressivo-gothique ça aide pas lol ^^)
      Mais on avance car on a pas le choix sinon on devient au même stade qu’un légume desséché … Et puis il y a toujours des personnes encore plus amochées que nous alors bon, on est quand même bien loties ^^
      Aujourd’hui tout va pour le mieux car j’ai une famille formidable et des amies géniales. je me suis donc donnée les moyens d’avancer alors on avance, doucement mais sûrement, pour devenir un peu plus chaque jour, la personne que l’on veut être idéalement 🙂
      Et puis même avec nos défauts, chacun de nous a des spécificités/qualités que d’autres n’ont pas alors il faut apprendre à s’accepter, s’assumer, se respecter et s’estimer pour la valeur qu’on a 🙂
      Oui ça en vaut la peine, car il est si simple de se laisser abattre par la vie
      Alors rien que pour relever le défi … Allez un petit sourire ! (j’adoore les challenges 🙂

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s