Jurassic World – Réflexions Autour Du Film


Casting

Film réalisé par Colin Trevorrow et sorti en salle en Juin 2015, type de film : Aventure/Fiction. Au menu de ce film divers acteurs qui ne doivent pas vous être inconnus :

Chris Pratt dans le rôle de Owen Grady. Il a aussi joué l’officier Roman Duda dans Jennifer’s Body (2009), et Fletcher dans Meilleures Ennemies la même année.

Bryce Dallas Howard dans le rôle de Claire Dearing. Elle a aussi joué Victoria dans Twilight 3 (2010) C’est pour ça que sa tête me disait quelque chose haha !

Nick Robinson dans le rôle de Zach Mitchell. Idem pour cet acteur, sa tête ma stressée pendant tout le film ! Il a joué Jake Logan  dans Amies Ennemies.

Judy Greer dans le rôle de la mère Mitchell. Elle a joué dans How I met your mother, The Big Bang Theory et 27 robes (2008)

Omar Sy qui a aussi joué dans Les Intouchables (2011) ;  Irfan Khan dans Slumdog Milionaire (2008) ; Katie Mc Grath en tant que Morgane dans la sérié Merlin, Enfin bref, vous l’avez compris, un casting bien chargé, à vous d’aller sur le net pour plus d’infos !

Résumé

Un parc d’attraction à thème portant sur les dinosaures, un enfant et un adolescent laissés dans la nature pendant deux semaines dans ce lieu truffé de mystères et de l’aventure quand les créations humaines commencent à se retourner contre leurs fondateurs …

Réalisation

D’un point de vue cinématographique on peut dire que les réalisateurs ont mis le paquet ! Surtout si vous l’avez vu en 3D. On a vraiment l’impression que les dinosaures vont nous sauter dessus pour nous manger. Seul hic ? L’histoire manque de mordant … (sans jeu de mots^^)

Réflexions Personnelles

  • De l’action pour l’action ? Intrigue pas très convaincante …

J’ai passé un bon moment dans la salle de ciné et même si les effets spéciaux vous emportent, que faire quand l’histoire vous laisse un arrière goût de non achevé ? 

Quand on a un casting comme celui-là et de l’argent à disposition, désolée mais on peut mieux faire que « attention les dinos sont en liberté, cachez-vous tous ! » + Baston, baston et re- re-re -baston.

Les combats et scènes de ce genre ne sont pas dérangeantes, quand elles font parties de l’histoire et apportent une touche de peps à une intrigue déjà pimentée. Mais quand on doit attendre la moitié du film que le grand méchant dino soit en liberté pour frissonner, ça devient plus vite moins distrayant.

  • Car au fond, à part la peur de se faire bouffer par le raptor-dino-transmuté, on ne risque pas grand chose ^^

Parallèlement à cela, il y a de belles pistes qui auraient pu être exploitées comme le problème des scientifiques qui innovent en mutant des cellules de dinosaures car « c’est le progrès ». Plusieurs questions que l’on peut se poser en lien avec l’éthique, le respect des animaux … L’Homme a-t-il le droit et la liberté d’exploiter les espèces (qu’elles aient disparue ou non) pour les manipuler comme bon lui semble ? Quand bien même cela est pour les bienfaits de la science ?

Vous pensez que parce que vous les fabriquez, ils sont à vous ? – Owen 

Le chef du labo (qui comme par hasard, acharné du travail comme il est, s’avère être un asiat’) n’a pas l’air de se poser trop de questions concernant l’éthique et tout le toutim, en effet :

Je ne crée pas de monstres. Ce sont juste des spécimens différents. Et puis qu’est-ce-qu’un monstre ? Pour un canari, un chat est un monstre. Il suffit juste de savoir si vous préférez être un chat ou un canari.

Une autre piste intéressante aussi qu’est celle de vouloir utiliser les dinos comme armes de guerre. L’Homme est-il si obsédé par le pouvoir et la guerre au point de vouloir utiliser tous les moyens disponibles pour parvenir à ses fins ? Et les fins justifient-t-elles les moyens utilisés ? 

  • Un petit focus sur les personnages 

Owen, qui montre que le plus important c’est d’avoir suffisamment confiance en soi pour pouvoir placer sa confiance aux animaux. Respect, dignité et fermeté sont les clés si vous voulez devenir dompteur de dinos (cf clin d’oeil HP 3 scène avec le salut de l’hippogriffe) Relations observées intéressantes concernant le statut des animaux par rapport leur place au sein de la chaîne alimentaire, de leur environnement (marquage de territoire …)

– Le directeur indien qui fait rire avec son accent.

– Claire, est-ce que les gens s’amusent ? Les animaux sont-ils heureux ?

– Comment le savoir ?

– Il suffit de regarder leurs yeux.

Ceci nous rappelle le fameux adage en littérature « Les yeux sont la porte de l’âme ». Clin d’oeil judicieux aux spectateurs puisque lors d’une scène qui suit Claire (directrice adjointe du parc) prend conscience de ceci en assistant à la mort d’un dino en le regardant dans les yeux.

– Claire, la directrice-adjointe maniaque du contrôle (attention pas comme Grey^^) Elle a programmé son premier rendez-vous avec Owen en lui donnant un planning. Et ne parle du parc qu’en terme de chiffres et objectifs atteints. Rien qu’à sa tenue impeccable et rigoureuse on remarque bien qu’on est loin de Victoria la déchaînée de Twilight. Plus l’histoire avance, plus elle perd le contrôle de la situation et c’est cela qui fait évoluer le personnage. De toute manière son directeur indien sympathique l’avait prévenue :

Le secret du bonheur finalement, c’est de reconnaître qu’on ne contrôle rien.

(Iromie d’ailleurs quand on sait qu’il affirme « gérer » la situation à bord de l’hélico 😛 )

  • Clichés-clichés quand vous nous tenez par la barbichette !

Zach qui ne fait que regarder les filles, Owen le dompteur de dinos qui a trop la classe, les parents Mitchell qui vont soi-disant divorcer … (Qu’on m’explique d’ailleurs pourquoi dans presque tous les films pour enfants/ados, soit les parents sont morts dans un accident de voiture, soit ils sont divorcés, soit ils sont en voyage je-sais-pas-parce-que-c’est-des-riches et que c’est une tante/oncle/counsin(e)  assez-loufoque-mais- trop-sympa-quand-même qui accueille les gosses.) Perso mes parents sont géniaux et ça ne m’a pas empêchée d’avoir une enfance farfelue ! 

Pour finir l’article, même si j’ai passé un bon moment, je reprocherais au film 2 choses:

1- Trop de clichés et quelques scènes inutiles …

2- Une intrigue pas assez exploitée alors que les moyens à disposition sont quand même conséquents !

Avis aux réalisateurs : il serait temps que vous compreniez que Acteurs Connus + Effets Spéciaux à Gogo en 3D n’est pas forcément la meilleure recette pour réussir un film !

Question pour vous, chers lecteurs qui avez lu l’article jusqu’au bout : quel lien faites-vous entre dinosaures et dragons ? Il  y a-t-il un lien historique-mythologique a établir ? Les dinosaures ont-ils vraiment exister ? Le film ne manque-t-il pas de logique quand on sait qu’une reconstitution moléculaire de dinosaures nécessite pour leur survie et développement des conditions terrestres et climatiques spéciales ? (je n’ai pas la réponse^^)

AMETH

Publicités

Une idée en tête ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s